Historique

Faire bouger les lignes

130 ans d’action

Créée en 1889, l’histoire d’ASA-Handicap mental se caractérise par la volonté de faire évoluer les mentalités individuelles, sociétales et institutionnelles en matière de handicap mental. Elle s’engage pour faire connaître et reconnaître la valeur des personnes concernées et renforcer leurs compétences.

Histoire récente


2019

130ème anniversaire de l’association. Organisation le 21 juin d’un colloque sur la mise en oeuvre de la CDPH et co-organisation le 22 août du colloque international ParticipaTic.

2018

Lancement d’une palette de sept formations à la CDPH*, destinés aux personnes avec un handicap mental et aux professionnels.

Lancement du programme d’action culturelle « Croque-Musées », qui favorise l’accès à la culture des personnes avec un handicap mental ou un trouble su spectre autistique.

Mise en place du projet « Formateurs Santé & Handicap » en partenariat avec la HEDS et les HUG.

Co-organisation de l’exposition Regards croisés du 3 mars au 27 mai au CAZY à Yverdon-les-Bains et de l’exposition K+M Ammann, collectionneurs de monde du 24 au 27 mai au Commun à Genève

2017

Publication du dossier « Reconnaissez nos droits ! Réalités et recommandations ».

Co-organisation le 8.11 du 6ème Forum académique Part21 « Santé & Bien-être » à la HETS-FR à Givisiez

Organisation le 15.09 d’une demi-journée d’étude sur le thème de « La Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées au service de la démocratie » dans le cadre de la semaine de la démocratie à Genève.

Organisation d’un symposium sur « La participation des personnes handicapées à la défense de leurs droits » dans le cadre du XIVe Congrès international de AIRHM du 11-14-09

Co-organisation de la 3e édition du festival Out of the Box - Biennale des arts inclusifs du 06-11 juin à Genève et de son exposition Ricochet.

2016

Début d’un partenariat européen dans le cadre de ParticipaTIC, dont le projet vise la création d’une plate-forme d’apprentissage numérique et participative répondant aux normes d'accessibilité universelle.

Co-organisation le 12.10 du 5ème Forum académique Part21 sur le thème « Trisomie au troisième âge, besoins et perspectives »

Organisation d’une Journée d’étude le 9.06 sur le thème « Reconnaissez nos droits ! Réalités et recommandations »,

Publication de « La reconnaissance de l’artiste en situation de handicap. Rôles et responsabilités » (T. Maranzano et V. Guerdan).

Signature de la charte Mir’arts par ? institutions lors de l’AG du 12 mai.

Organisation de trois expositions d’œuvres d’artistes Mir’arts : au Musée visionnaire de Zürich ainsi qu’à la Villa Dutoit et à l’espace 34 à Genève

2015

Le 8.12, table ronde animée par Mme T. Maranzano « Les artistes en situation de handicap : quelle professionnalisation? »

Du 18.11 au 13.12 Exposition d’artiste Mir’arts à la Pinacothèque de Genève.

Co-organisation de la 2e édition du festival Out of the Box - Biennale des arts inclusifs du 1er au 7 juin et de son exposition Dix sur Dix à Genève.

Organisation des journées Droits & Participation du 15 et 16 janvier à Lausanne.

2014

Début du programme Droits & Participation sous forme de groupes de parole animés par ASA-HM et plusieurs institutions dans les 6 cantons romands avec comme objectif la publication d’un recueil de recommandations des personnes avec un handicap mental sur tous les domaines de leur vie.

ASA-HM intègre le réseau du Groupe international francophone pour la formation aux classification du handicap (GIFFOCH).

Co-organisation le 3.11 du 4ème Forum académique Part21 sur le thème « Apprendre tout au long de la vie ».

Organisation de la journée d’étude Mir’arts du 5.06 sur « La reconnaissance de l’artiste en situation de handicap : rôles et responsabilités dans la création d’un cercle vertueux ».

Exposition d’artistes soutenus par Mir’arts à la Maison Fusier de Ferney-Voltaire et à la Bibliothèque des Pâquis.

2013

Co-organisation le 18.09 du 3ème Forum académique Part21 sur le thème « Devenir adulte ».

Organisation du Colloque du 6.06 « L’art en question, processus d’inclusion cultuelle des artistes avec handicap mental » dans le cadre de la première édition d’Out of the Box.

Co-organisation de la 1ère édition du festival Out of the Box – Biennale des arts inclusifs du 4 au 9 juin

Co-organisation de 4 expositions d’artistes soutenus par Mir’arts à Genève, Verney-Voltaire et Vevey

Création en partenariat avec la Cap Loirsirs, Dansehabile et ZigZart de l’association Out of the Box pour la promotion d’un Festival bisannuel des arts inclusifs Out of the Box - Festival des arts inclusifs.

Un auto-représentant rejoint le comité en la personne de M. Pierre Weber

2012

Co-organisation de 3 expositions d’artistes soutenus par Mir’arts à Divonne, Genève et Berne

Co-organisation le 22.03 du 2ème Forum académique Part21 sur le thème de la « Trisomie 21 : le réseau, une évidence !? »

Enquête menée sur la place accordée aux parents et présentation des résultats de cette enquête lors du congrès de l’AIRHM au Mont-Tremblant (Québec) en août

2011

Transfert du bureau de Sion à Genève et changement de secrétaire générale. Suite au départ à la retraite, après 16 ans d’activité, de Mme Verena Batschelet est remplacée par Mme Victoria Becker.

Co-organisation de 2 expositions d’artiste soutenus par Mir’arts à l’Espace Regards croisés de la Fondation Clair Bois et à l’Espace 34 de la Fondation Cap Loisirs à Genève

Co-organisation le 23.03 du 1er Forum académique de PART21 sur le thème « 1 personne + 1 Trisomie 21 = Quels besoins, quelles recherches ? »

Organisation le 9.02 d’une Journée d’étude pour clore le projet « S’informer et se former mutuellement afin d’améliorer le partenariat ».

2010

Diverses expositions d’artistes avec handicap mental soutenus par Mir’arts

Journée d’étude du 12.11 co-organisée avec la Fondation Clair Bois et la Fondation Cap Loisirs sur le « Statut de la représentation de la personne handicapée et des processus de production artistique et médiatique ».

Diverses Rencontres Professionnels – Parents – Personnes en situation de handicap

Le concours « Affiche Arthemo 2011 » sur le thème « Le rêve » recueille 423 dessins.

Publication du coffret mir’arts lors d’une journée « Découvertes », 15.01 à la HEP-VD à Lausanne




Années 2001-2009


De 2001 à 2009, ASA-Handicap mental n’a eu de cesse de développer des actions ou prestations contribuant à l’amélioration de la qualité de vie des personnes concernées avec notamment l’organisation de journées d’études et de formation, la création du Festival Arthémo en 2001 et le lancement du projet Mir’art en 2008.

En faisant la promotion des talents artistiques des personnes avec un handicap mental lors des 5 éditions du Festival Arthémo organisé à Morges et dans la mise en place du projet Mir’arts, ASA - Handicap mental s’est en outre très fortement impliquée en faveur de l’intégration sociale et de la valorisation personnelle.

Dès 2004, les informations sont disponibles sur un site internet.

En mai 2001, Me Pierre Boillat remet la présidence de l’association à M. Denis Müller, Professeur d’éthique à la Faculté de Théologie à l’Université de Lausanne, qui l’assumera jusqu’en août 2006 où il sera remplacé par Mme Viviane Guerdan, Professeure à la HEP à Lausanne.




Années 1990-2000


Le 20.09.2000, L’ASA-Handicap mental crée le Réseau Romand ASA (RRA) dont elle devient membre au même titre que les 7 autres associations qui la rejoignent (AGIS, Anyatas, ASA-Activités, ASA-Valais, Autrement Aujourd’hui, Cap Loisirs, Caritas Handicap, Pages Romandes). Reconnu par l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) en tant qu’association faîtière, le Réseau Romand ASA est l’interlocuteur privilégié de l’OFAS pour la gestion des mandats de prestations selon l’art. 74 de LAI. > lien vers le site du RRA.

Sur la base des propositions faites par le groupe de travail, de nouveaux statuts sont adoptés le 23.11.1996 par l’Assemblée des délégués avec entrée en vigueur le 01.01.1997. Il est dorénavant possible d’adhérer à l’association, rebaptisée ASA-Handicap mental (Association suisse d’aide aux personnes handicapées mentales), à titre individuel ou collectif (organisation ou institution).

Une fondation « Pages romandes » est en outre créée pour assurer la publication de la revue « Pages romandes et le Schweizerische Heilpädagogische Rundschau est transféré au Centre suisse de pédagogie spécialisée.

L’assemblée extraordinaire des délégués d’avril 1996 à Berne décide de poursuivre la réflexion et nomme une commission avec mandat de faire des propositions pour un avenir cohérent et viable de l’association.

Confrontée à une diminution des recettes financières et au retrait de diverses sections cantonales, l’association décide, en 1995, la fermeture du secrétariat général de Berne le 30 juin et le déplacement du siège à Sion. Une commission Avenir de l’ASA est désignée pour envisager la dissolution ou non de l’association.

Durant les années 90, sous la présidence de M. Bernard Comby, conseiller national, puis, dès janvier 97, de Me Pierre Boillat, ancien ministre jurassien, l’association traverse un période de profonde remise en question de son fonctionnement. Elle poursuit néanmoins sa mission avec notamment l’organisation de plusieurs journées d’étude et d’une exposition « Art brut » présentant des dessins, peintures, sculptures, photographies, collages, mosaïques, poteries, etc. crées par plus de 140 artistes avec un handicap mental.




Années 1980-1990


L’association travaille au perfectionnement du personnel spécialisé, à l’élaboration de matériel didactique et à l’organisation de journées d’études. Elle s’investit dans l’information des spécialistes et du grand public au travers de ses revues Schweizerische Heilpädagogische Rundschau (SHR) et Pages Romandes.




Années 1960-1980


En 1976, l’association devient l’Association suisse d’aide aux handicapés mentaux (ASA). En 1975, elle compte 11 sections cantonales alémaniques et 6 sections romandes, soit un effectif de 3'899 membres.

L’association met en place des groupes de réflexion, soutient la recherche scientifique, encourage la formation des professionnels et travaille à une meilleure intégration des personnes avec un handicap mental, dans tous les aspects de leur vie, de leur naissance à leur mort.




Les débuts


Article d'Andreas Schindler

Enseignants, éducateurs, psychologues, médecins, infirmiers… les membres se recrutent dans tous les milieux professionnels, "là où ni le prestige, ni le manque de conviction ne sont en jeu.".

Pour unifier les efforts et les récoltes de fonds, l’association co-fonde en 1920 ce qui deviendra Pro Infirmis.

Elle oeuvre pour la formation des enseignants et éducateurs, la création de classes et d’établissements spécialisés et d'ateliers protégés. Elle informe le public, crée du matériel didactique et défend en pionnière les droits des personnes profondément handicapées.

Le 3 juin 1889, création de l’association pour faire inscrire dans la loi des dispositions en faveur des personnes avec un handicap mental et leur assurer des moyens d’instruction et d’éducation adéquats.

Initialement dénommée Conférence suisse en faveur des idiots, elle deviendra, en 1916, Association suisse en faveur des arriérés et, en 1931, Association suisse en faveur des arriérés (ASA).





Restez informés

Contactez nous

Rue des Savoises 15

CH - 1205 Genève

022 792 48 65

Faites un don

IBAN

CH40 8080 8002 0620 9706 7

Association à but non lucratif.

Vos dons sont déductibles fiscalement.

Suivez nous

  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon

© 2019 - ASA Handicap mental

Mention légales | Plan du site | Connexion

Created by Reverseweb